34936665_l.jpg
algerie 2.png

 

ALGERIE

 

Frontières aériennes

L’aéroport international d'Alger - Houari Boumédiène, créé en 1924 est à 16 km à l'est d’Alger. Il a été classé meilleur aéroport africain en 2011. Sa capacité actuelle est d'environ 12 millions de passagers par an pour un flux réel de plus ou moins 4,5 millions.

Frontières maritimes

Les huit principaux ports d’Algérie de commerce où, à l’exception des hydrocarbures, le trafic est  plus commercial qu’industriel : Ghazaouet, Oran, Arzew, Mostaganem, Alger, Béjaïa, Skikda, Annaba. Mis à part les ports de pêche et débarcadères à champ d’action très réduit, l’Algérie compte également cinq ports d’importance secondaire partageant leur activité entre le commerce et la pêche (Beni-Saf, Djidjelli, Collo, Herbillon et La Calle). Le trafic maritime de l’Algérie est à l’image du commerce extérieur où les produits manufacturés et les matières premières sont importés, les produits du sol et du sous-sol exportés. Vins et agrumes à Mostaganem, phosphates et minerai de fer à Annaba, constituent l’essentiel de l’activité hors mis les hydrocarbures.

Les frontières terrestres

L'Algérie partage des frontières terrestres avec ses 7 pays voisins pour un total de 6 511 km. Compte tenu des très grandes distances en jeu le contrôle de la frontière terrestre est particulièrement difficile.

L’Algérie a rejoint les Centres d’Excellence de l’U.E. en juillet 2012 et en héberge le secrétariat régional.

 
 
MAROC.png

MAROC

 

Frontières aériennes

L'aéroport Mohammed-V de Casablanca est situé à une trentaine de kilomètres au sud de Casablanca. D'une capacité de près de quatorze millions de passagers et de 150 000 tonnes de fret par an, il est le principal aéroport du Maroc et le quatrième plus important en Afrique. Desservi par cinquante compagnies régulières et relié à près de cent destinations, l'aéroport a enregistré 9 357 427 passagers en 2017. Le second aéroport international du Maroc est celui de Marrakech-Menara avec environ 5 millions de passagers annuels. L’aéroport de Rabat occupe la sixième place en terme de trafic mais a vu sa fréquentation augmenter de 11 % en 2019 avec plus d’un million de passagers.

Frontières maritimes

Le littoral du Maroc compte des dizaines de ports répartis sur les 9 régions côtières. Le Maroc bénéficie d’une situation géographique avantageuse: une façade maritime de 3 500 km allant de la Mer Méditerranée à l’Océan Atlantique, un positionnement stratégique sur le détroit de Gibraltar et une excellente connectivité portuaire. Les ports ont une place essentielle dans l’économie nationale puisque 98 % des échanges commerciaux internationaux y transitent.

Les deux premiers ports du Maroc, situés à Casablanca et Jorf Lasfar, représentent respectivement 35 % et 26 % du trafic portuaire national, soit plus de la moitié du transit total.

Les frontières terrestres

La nécessité d’une vigilance accrue pour garantir la fiabilité de la chaine logistique, le besoin d’une surveillance permanente pour assurer la sécurité des frontières et l’obligation de contrecarrer les manœuvres criminelles transfrontalières tels que immigration clandestine, stupéfiants, trafic d’armes, substances NRBC, blanchiment de capitaux, s’efforce d’être compatible avec l’engagement d’assurer la fluidité et la facilitation de passage des marchandises et des passagers revendiqué par la douane marocaine

 

Le Maroc a rejoint les Centre d’excellence en 2009. Il fait partie de la Région Afrique du Nord et Sahel et héberge le Secrétariat Régional de la façade Atlantique africaine ( FAA)

 
TUNISIE.png

TUNISIE

Frontières aériennes

L'aéroport international de Tunis-Carthage est situé à huit kilomètres au nord-est de Tunis, il est en exploitation depuis 1940. L'aéroport porte le nom de la cité historique de Carthage qui est située à l'est de l’aéroport. Capacité aérogare passagers : 5 000 000 pax/an.

 

Frontières maritimes

Le paysage portuaire Tunisien compte sept infrastructures tournées vers la mer. Dans le Nord, sur la côte méditerranéenne, celui de Bizerte est dominé par les hydrocarbures, pour un un trafic de 4,86 Mt en 2017. Dans la région de Tunis, Radès a pour double vocation le conteneur et la remorque, (en 2017 6,84 Mt).  Le port de La Goulette est le spécialiste tunisien dans le trafic des car-ferries et des paquebots et également des navires transportant des voitures, des remorques et des engins roulants.  (2017 un trafic de 631.000 tonnes). Sur la côte orientale du pays, les ports de Sousse, Sfax, Skhira assurent la gestion de marchandises diverses et Hydrocarbures (10 Mt au total)

Les frontières terrestres

Elles s’étendent sur 1 469 kilomètres et représentent de grandes difficultés pour en assurer le contrôle.

La Tunisie a rejoint les centres d’excellence en 2009. Elle fait partie de la région Afrique du Nord et Sahel.

 
1200px-Flag_of_Mauritania.svg.png

MAURITANIE

Frontières aériennes

L’aéroport international de Nouakchott « Oumtounsy » est le plus grand aéroport de Mauritanie. Entré en service le 23 juin 2016, il bénéficie des dernières avancées technologiques et ses infrastructures présentent les garanties de sécurité et de confort modernes. L'aérogare s'étend sur 30.000 m² et peut accueillir 2 millions de passagers par an.

 

Frontières maritimes

Deux ports principaux existent en Mauritanie : Le Port de Nouakchott dit « port de l’amitié » et le port de Nouhadibou au nord de la Mauritanie. Le Port de Nouakchott dispose d’une position géographique privilégiée. Au carrefour entre l’Afrique, L’Europe et l’Amérique, c'est l'un des premiers ports publics commerciaux du Sud du Sahara pour les navires au départ de l’Europe. Le trafic du port de l’Amitié est constitué pour 95% de produits débarqués. La capacité globale potentielle du trafic est de 1 million de tonnes. C’est grâce au port de Point Central de Nouadhibou, qu'est acheminé le minerai de fer de la mine de Zouerate par l'un des plus grands trains du monde. Nouadhibou abrite aussi une très importante activité de pêche, attirant les populations du sud du pays.

 

 

Frontières terrestres

Les frontières terrestres s’étendent sur 5 074 kilomètres et présentent de grandes difficultés pour assurer leur contrôle.

 

La Mauritanie a rejoint les Centre d’excellence et fait partie de la Région Afrique du Nord et Sahel de la façade Atlantique africaine ( FAA)

 
MALI.png

MALI

Frontières aériennes

L'aéroport international de Bamako dénommé aéroport Mobibo Keïta en janvier 2016, est le plus grand aéroport du Mali, il est situé à environ 15 km au sud du centre ville de Bamako, à l'intérieur des limites du District de Bamako. Il a été ouvert au trafic en 1974. Il est géré par Aéroports du Mali (ADM) et prévoir de recevoir environ 1 000 000 de passagers. Pas de frontière maritimes dans la mesure où le pays est enclavé

Les frontières terrestres

Le Mali partage 7 420 km de frontières avec sept pays limitrophes ce qui représente de grandes difficultés pour en assurer le contrôle.

Le Mali a rejoint les centres d’excellence en mars 2016. Il fait partie de la région Afrique du Nord et Sahel

BURKINA FASO.png

BURKINA  FASO

  

Frontières aériennes

L'aéroport de Ouagadougou est le plus grand aéroport du Burkina Faso. L'aéroport international a bénéficié d'importants investissements depuis 2008 pour un réaménagement complet de ses infrastructures qui s'étendent au sud-est du centre-ville de Ouagadougou sur une superficie de 426 hectares à moins de 5mn du centre-ville; Pas de frontière maritimes dans la mesure où le pays est enclavé

 

Frontières terrestres

Le Burkina Faso partage 3 193 kilomètres de frontières avec six pays limitrophes ce qui représente de grandes difficultés pour en assurer le contrôle.

Le Burkina Faso a rejoint les centres d’excellence en mai 2015. Il fait partie de la région Afrique du Nord et Sahel.

 
 
NIGER.png

NIGER

Frontières aériennes

L'aéroport international de Niamey est le plus grand aéroport du Niger. Il a été rebaptisé Aéroport international Diori Hamani du nom du père de l'Indépendance du Niger et premier président de la République  C'est un aéroport avec un croissance règulière de son trafic. En 2013 près de 165 000 passagers et plus de 2000 tonnes de fret y ont transité. Les vols intercontinentaux, sous-régionaux et nationaux effectués par plusieurs grandes compagnies internationales assurent au Niger des liaisons avec de nombreux pays. Pas de frontière maritimes dans la mesure où le pays est enclavé

 

Frontières terrestres

Le NIGER partage 5 697 kilomètres de frontières avec trois pays limitrophes (Mali 821 km, Nigeria 1497 km, Tchad 1175 km) ce qui représente de grandes difficultés pour en assurer le contrôle.

Le Niger a rejoint les Centres d’Excellence le 14 mai 2014. Il fait partie de la région Afrique du Nord et Sahel.